Impacts sur les sols

Présent dans les sols, les néonicotinoides restent une menace pendant de nombreuses années.

Les néonicotinoïdes ont la capacité de demeurer actifs dans les sols pendant des mois et même plusieurs années en raison de leur caractère persistant. Leur concentration augmente d’année en année au fur et à mesure qu’on  en ajoute dans les sols.

La demie-vie (soit le temps requis pour que le pesticide perdre la moitié de son activité) des néonics et du fipronil peut varier considérablement. Pour la clothianidine, cela peut aller de 148 jours à plus de 18 ans (1).

Cette persistance augmente leur toxicité envers les espèces non ciblées, comme les vers de terre, en augmentant la durée d’exposition. De plus,  seulement 1,6 à 20% du traitement pénètre la plante, le reste (80 à 98,4%) se disperse dans l’environnement en migrant dans le sol ou dans l’eau par lessivage (2).

sols en mauvaise santé